dimanche 3 octobre 2010

La chevauchée fantastique

Vendredi 17 septembre

On croyait avoir vu le clou du spectacle la veille avec le Grand Canyon... Que nenni, nous n'étions pas au bout de nos surprises et de notre émerveillement !

Nous allons maintenant au pays des indiens Navajo, à Monument Valley...

Pour commencer, le car nous arrête sur la route, pour une première "mise en bouche" :





Puis nous arrivons sur le site où cette plaine immense rouge avec ses blocs de falaises nous dit quelque chose... Nous les avons déjà vues sur maintes photos, sur nos fonds d'écrans d'ordinateurs, ces "mitaines" (main gauche, main droite)... Mais malgré tout, en vrai, c'est tout simplement sublime et on se sent... tout petits !



Avec nous devant :



Notre groupe se répartit dans 3 4x4 conduits par des chauffeurs indiens qui nous font bien rire au micro avec leurs expressions pour français : "Tout le monde est là ?" "C'est parti mon kiki !" "En voiture Simone !" "Roule ma poule !" "Ouh là là...."



C'est un vrai tape cul, nous filons sur les pistes dans un magnifique décor de westerns...





Au bout d'un moment, les conducteurs nous arrêtent et ils nous chantent un de leurs succès :



Malgré tout, vous pouvez constater qu'ils se sont américanisés au sens "embonpoint" du terme...

Mais la visite ne s'arrête pas là, et nous ne nous lassons pas du paysage :






ça, c'est le roi et son château !

Et le plus fabuleux : nous avons pique-niqué à l'ombre d'une grande falaise oranger, un bon repas préparé par les indiens !



Après ce moment de paix et de communion avec le décor et les indiens, c'est le grand cafouillage pour rentrer...
Une partie du groupe monte dans une school bus (vous savez, les vieux bus jaunes?) sans vitres, et nous, nous montons dans un "combi", une vieille camionnette.
Voyant que 2 membres de notre groupe montent, eux, dans un 4x4 pour 12, et comme je commençais à étouffer au fond de ce combi, je pousse tout le monde à sortir de cette vieille carcasse irrespirable pour rejoindre nos deux amis.
C'est alors que les indiens font sortir tout le monde du bus pour un autre 4x4 et ceux qui restent se tapent le combi.
Bref, c'est du grand n'importe quoi, et notre guide est très remonté. Du coup, il remonte les bretelles de notre chauffeuse (oui, notre indien est une indienne), qui rétorque qu'elle n'y est pour rien qu'elle est "just the driver". Et comme elle est fâchée, maintenant, elle conduit encore plus vite et plus sec que ses prédecesseurs ! Finis les "Ouh là là" et autres "Roule ma poule" !

Voici ce que ça donne (heureusement que mon cher et tendre me tient quand je filme):



Nous avons mangé plein de sable, mais c'étaient des moments de pur bonheur...

(à suivre...)

2 commentaires:

Freddy a dit…

Vous avez musclé vos petites fesses lol...

ça me rappelle le quad lors de nos dernières vacances tout aussi confortable.

Zébuline a dit…

top!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails