mardi 1 septembre 2009

Escapade périgourdine pour le mariage de Freddy


Que d'émotions pour cette journée particulière ! Celle du mariage de la petite cousine de Balotin, (celle qu'il a bercée toute petite alors qu'il était hébergé chez ses parents pour un stage)... j'ai nommé : Freddy !

Tout d'abord, le ciel. Un temps magnifique pour cette fin du mois d'août. Un soleil qui irradie tous les visages des invités qui attendent les héros du jour.

Quelle joie de retrouver tous ces cousins. Cette grande famille qui ne se rencontre que dans ces moments là, et toujours avec le plus grand plaisir.



Une bien jolie petite mariée apparaît à bord d'une voiture ancienne, accompagnée de son papa, pas peu fier ! Et c'est la série des embrassades qui commence (pourvu que personne n'ait la grippe A) !








Pendant que le maire unit ces époux, Lulu, Balotin et moi filons à l'église pour nous préparer, installer et accorder les instruments... Eh oui, nous avons été mis à contribution pour l'animation musicale de la cérémonie religieuse. Lulu à la harpe, Choup à la guitare et moi à la flûte (que j'ai nettoyée de ses toiles d'araignées !)...



Le prêtre nous installe dans le choeur. Puis l'église se remplit. Les filles ont le trac (moi aussi).
Lulu et moi jouons une Fantaisie Russe après la lecture de l'évangile, puis Choup et moi jouons Greensleeves au moment du recueillement qui suit l'échange des consentements.

Sans trop de canards...










La cérémonie a passé très vite. Les mariés sont très émus. Leur amour se propage dans toute l'église...


Pour mériter le vin d'honneur très raffiné qui les attend à 2 pas, tous les invités doivent s'installer sur des gradins pour la photo. Le photographe est arrivé avec cette drôle de remorque et installe ces escaliers géants où tous s'entassent dans la joie, la bonne humeur, et un peu de crainte quand même (on évoque le Vélodrôme de Marseille, et le stade de Furiani...)



Puis, toute la tension liée au trac s'estompe. Les mariés sont plus décontractés.

La soirée peut commencer au doux soleil couchant.

Les cousins-cousines se redécouvrent. Comme leurs parents à leurs âges, ils forment une joyeuse bande !

Elles ont bien grandi, les pépettes !
Cricri, mdr, a espionné leurs conversations... Trop drôle !










Le dîner a lieu dans le village d'à côté dans un magnifique restaurant, ancien chais, le domaine des vignes.


Le repas est délicieux. Je retiendrai notamment la première entrée, le trio de foie gras composé d'une tranche de foie gras mi-cuit, d'une tranche de foie gras poêlé, et d'une crème brûlée de foie gras... Un régal !

L'ambiance est très sympathique. Et pour ajouter de l'animation, Titia, Ganou et Woiwoi ont concocté un petit texte bourré d'anecdotes sur les mariés, et chaque petite histoire est illustrée d'une musique connue, mimée par les enfants. Choup en inspecteur Gadget, Nicou coursant Tistou avec un fusil sur "ce matin, un lapin...", Salomé invitant le marié à danser, Woiwoi et Lulu pianottant sur un vieux clavier, et Ganou et Lulu bras dessous, bras dessus sur "ma meilleure amie"... tous ont bien joué le jeu, et contribué au succès bien mérité (et dont je doutais fortement auparavant, je l'avoue).

Enfin vient l'heure tant attendue de la soirée dansante...

J'étais vidée par cette journée : levée de bonne heure pour aller chez le coiffeur, le trac de la musique... Il fallait que je danse pour me réveiller !
Cet été, en plus, je me réjouissais de cette soirée dansante, car ces occasions sont plutôt rares, et de plus, il y avait des tubes bien sympathiques sur NRJ qui me donnaient la bougeotte !

Manque de bol, au mariage, le répertoire du DJ ne dépasse pas 1a date de naissance de la mariée ! On s'est tapés les années 80, une fois de plus...
Il paraît qu'il n'y a que ça qui marche, même en boîte !

Plusieurs fois, on est montés réclamer des musiques plus récentes, le DJ n'a rien voulu savoir !

M'enfin on s'est bien éclatés quand même. Et pour la première fois, j'ai assisté à une "danse" basque. Les hommes assis par terre, les jambes écartées à la queue-leu-leu, emboités (attention, il n'y a rien de sessouel, comme dirait Sonia) et les bras en l'air, font un mouvement de vague avec le buste, et rattrapent d'autres qui s'élancent vers eux pour les reposer à la fin de cette file... ça a beaucoup amusé les enfants qui se sont lancés à leur tour.
Moi, j'ai eu peur quand j'ai vu Tonton Patrick y aller, du haut de ses presque 2 mètres ! Même pas mal !















Là, c'est Doudou, le doyen de notre table des "Jeunes Vieux" !




Le lendemain matin, après une courte nuit, nous retournons à Bonnes (non, pas Beaune, ni Bonn, mais Bonnes.)

Bonnes est un joli petit village en Charentes (16), mais sur la Dronne, qui se trouve en Dordogne. C'est ce qui fera dire à la châtelaine que nous sommes encore un peu dans le Périgord.


Quelle châtelaine ? J'y viens.

Le lendemain matin, donc, après une courte nuit de sommeil (il nous fallait rendre la chambre d'hôtel à 11 heures), nous retournons à Bonnes pour y poursuivre la fête. Comme il est tôt, nous visitons ce joli village au bord de l'eau...





En rentrant doucement vers la salle des fêtes, je mitraille les vieilles pierres, à la traîne avec mon beau-frère Laurent. En chemin, nous rencontrons une dame, que Laurent n'hésite pas à aborder. "Vous sauriez où on peut trouver des belles pierres à photographier ?"

Et là, la dame répond "Mais oui, il y a mon château !" La dame est très pressée, mais elle nous montre cette belle bâtisse, nous explique les travaux qu'ils venaient de réaliser pour la toiture, les travaux qu'ils comptent faire dans les prochaines années, elle doit partir un petit quart d'heure, mais elle serait très contente de nous le faire visiter...

Cette invitation retenue, nous retournons à la salle faire la fête encore avec les cousins... J'aime beaucoup les lendemains de mariages : c'est plus décontracté.

Les filles en profitent pour montrer la chorégraphie qu'elles n'avaient pas pu faire la veille faute de place dans le restaurant.



L'après-midi se passe tranquillement. On aide un peu à la vaisselle, histoire de digérer...


Il paraît que les mariés ont un site. Alain m'explique ce qu'est un blog... Je fais l'innocente...

Kristellou, ma fidèle lectrice me demande qui sont mes autres "commentateurs"...
Balotin a trouvé des soutiens (des messieux) qui trouvent que j'exagère en "attaquant" mon mari par blog interposé... (au fait, si vous aviez voté pour le 31 août 2009 la fin des travaux, c'est perdu !)

Puis, vient le moment de rendre visite à la châtelaine. Kiki, Balotin et Salomé se joignent à nous.

La dame est intarissable sur l'histoire de son chateau (16ème et 17èmes siècles), les travaux passés et à venir.

Il s'agit d'une maison de vacances où 25 cousins (enfants de 5 frères et soeurs) transitent durant l'été.
Ce bâtiment est classé, ce qui les oblige à respecter des consignes très strictes dans la restauration, et leur autorise des déductions d'impôts (à défaut de subventions substantielles).

C'est vrai que cette cheminée de plus de 500 ans, cette lucarne en forme de coquille saint jacques, ces meurtrières, ces souterrains, ces arcades rebouchées (qui seront de nouveau découvertes), tout cela laisse rêveur !

Mais quand on pense à l'énormité des travaux à entreprendre (et qui n'ont pas l'air de faire peur aux propriétaires), on préfère être à notre place, avec notre petite salle de bain qui n'attend qu'un peu de carreaux et quelques couches de peinture...




Voilà un week-end magique où tout était réuni pour nous laisser un souvenir inoubliable...

Merci Freddy et Nico de nous avoir permis de passer ces merveilleux moments au soleil du Périgord, en famille, auprès d'un couple si attachant.

Nous vous souhaitons toute une vie de bonheur, à l'image de ces deux petits jours...

8 commentaires:

Zébuline a dit…

Félicitations aux mariés!
Merci Balotine pour ce billet dépaysant...
Dis nous Balotin a t-il été engagé pour l'aide aux travaux dans le château??
(ohoh, j'ai intérêt de raser les murs du village s'il me lit!)

cricri a dit…

C'était vrai que c'était chouette, nous sommes retournés, mardi au boulot, avec le blues ... Vivement le prochain mariage !!! A qui le tour ??

Freddy a dit…

Merci pour ce joli billet Balotine, on est très heureux d'avoir partagé ce moment de bonheur avec vous... Je pense aller faire un tour au château, tu m'as donné envie.

Gros bisous aux Balotins

Kristellou a dit…

Super mariage !! J'ai quelques photos !!!! lol
J'adore revoir tout le monde ...
Cette ambiance, ce repas, cette région et le lendemain ...

Vive les mariés !!!

Balotine a dit…

J'en ai déposé sur Facebook... Veux-tu être mon amie ?

Anonyme a dit…

c vrai ke cetais un super mariage on c'est bien amuser on a revu pleins pleins de cousins cousines !!!! en grot c'etait GENIAL!!!!!! sarah

sarah a dit…

c vrai ke cetais un super mariage on c'est bien amuser on a revu pleins pleins de cousins cousines !!!! en grot c'etait GENIAL!!!!!! sarah

Anonyme a dit…

Cétait une top journée. Tellement contents de fêter le bonheur de la petite Freddy et de revoir tous les cousins cousines..... Il va falloir encourager les derniers résistants au mariage à faire le pas.KIKI

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails