mercredi 5 septembre 2012

Afrique du Sud : les diamants ne sont pas éternels



Me revoilou sur le blog ! Je ne vous avais toujours pas raconté la fin de notre périple en Afrique du Sud... Il va être temps !

Ce 27 février 2012 est un grand jour pour Marie. Elle a 60 ans ! Au petit déjeuner de Pillgrims rest, les serveurs, serveuses le lui fêtent dignement :



La pauvre en est tout émue !

Nous quittons cette ambiance et les montagnes du Mpumalanga pour les grandes plaines savanesques en direction de Johanesburg. La guide nous dit que ces plaines sont le berceau de la civilisation, car
on a retrouvé des ossements d'êtres humains très très anciens...

Nous arrivons dans un village Ndebele... Enfin, dans la restitution d'un village, car visiblement plus personne ne vit dans ses jolies maisons peintes de toutes les couleurs... C'est juste pour permettre de faire faire une petite halte aux touristes et expliquer quelles étaient les coutumes...

J'ai trouvé un blog qui les raconte dans le détail, ici...

 
4 générations de femmes représentent le comité d'accueil. Ce sont elles qui peignent les maisons, tissent des perles, confectionnent des poupées porte-bonheur en perles aussi.
Elles nous expliquent leur rôle enviable où tout a pour but de montrer du respect à leurs hommes. Par contre, vous trouvez qu'on les respectait, vous, ces femmes ? Avec leurs colliers pour tenir leur tête (heureusement, celui-ci est un faux, en plastique), avec ces gros boudins pour qu'elles ne courent pas trop vite et qu'on puisse les rattraper ?
 

On nous fait goûter une sorte de levure, des chenilles grillées... Enfin, pour ceux qui ont fait Kôh Lanta uniquement !

 
La grand-mère nous joue de la guimbarde...


J'ai trouvé un blog très intéressant. Un couple a voyagé un peu partout (dont en Afrique du Sud) en deudeuche en 1974. Trente cinq ans après, l'auteur a réuni toutes ses photos et recopié son carnet de bord.
C'est ici : http://le-tour-d-afrique.over-blog.net/pages/6_Le_Lesotho_et_lAfrique_du_Sud_jusqua_Joburg-3007018.html

Ce qui est drôle dans ce post, c'est que je trouve que la maman Ndebele qui porte son petit dans les bras ressemble beaucoup à la grand-mère ci-dessus...

Mais sinon, je n'ai pas trop aimé cette visite du village Ndebele que j'ai trouvée vraiment artificielle...


Puis nous quittons ce paysage et cette nature, direction la mine de diamant Cullinan

(je pique sur le blog :)

Cullinan est à ce jour la mine de diamant opérationnelle la plus ancienne dans le monde.

La « Premier Diamond Mine » peut s’enorgueillir d’avoir découvert plusieurs des plus gros diamants du monde, voici les plus connus :


¯ Le Cullinan Diamond (nom du propriétaire de la mine) le 26 Janvier 1905, à seulement 9 m de profondeur (3106 carats) il fut acheté en l’état 150 000 £ (750 000 dollars) par le gouvernement du Transvaal et offert le 9 Novembre 1907 au roi Edouard VII pour son 66ème anniversaire, scellant définitivement la paix après la guerre des Boers. La pierre originale fut taillée à Amsterdam en 105 diamants, 96 petits et 9 gros : le Cullinan I, le Cullinan II, le Cullinan III et ainsi de suite...

E Le Cullinan I, baptisé « Great Star of Africa » (530 carats) 77 facettes orne le sceptre impérial.

E Le Cullinan II, baptisé « Lesser Star of Africa » (317,4 carats) a été placé dans le front de la couronne impériale. Diamants que l’on peut voir exposés dans la salle des Joyaux de la couronne, à la tour de Londres.


Nous allons visiter ce site coiffés de charmants casques bleus :



Comme au boulot, ils affichent de beaux tableaux de bord. Sur les résultats en carats par mois :

 
sur le nombre d'incidents qui font perdre du temps à la mine :


 
C'est une mine qui commence à ciel ouvert avec un énorme trou de 1000 m sur 1500 m :
 

 
 
puis des galeries sont creusées... Mais plus on creuse, et plus les diamants sont petits...
 
 
 
Tout le rebut est stocké sous la forme de grands terryls noirs, une matière instable dont on ne peut rien faire...

 
A la sortie, bien entendu, on peut acheter des diamants... Nico attend patiemment à l'ombre de la statue de Cullinan, cet homme d'affaire anglais qui a eu le nez creux en achetant la ferme d'un Afrikaner pour y creuser cette mine

 
 
 
Enfin, pour terminer cette journée en beauté, nous allons dîner au restaurant "Le Carnivore", incontournable encore pour les touristes :





Un énorme barbecue nous attend où des broches cuisent toutes sortes de viandes...


 
... et notamment des bêtes que nous avons photographiées au parc Kruger : Koudou, Zèbre, Impala,... même du crocodile !



Les serveurs au look Nouvelle Orléans passent de table en table, d'assiette en assiette, et proposent "Koudou ?", "Zebra ?"... et ils en coupent un bout dans l'assiette des intéressés



 
C'était très bon !
 
 
Petit câlin avec ma grande fifille...
 

Et nous regagnons nos chambres d'hôtel superbes, constituées de cases individuelles dans un village boisé... Pour notre dernière nuit, c'est magnifique !


 
Je piquerai l'idée de la tête de lit pour notre maison de Corrèze !

 
 
 
(à suivre...)

3 commentaires:

Mimi Jo a dit…

En route pour de nouvelles aventures! Chic!

Bruno Moulin a dit…

Eh ben!!
Je crois que tu dois avoir pleins de souvenirs dans la tête...
C'est superbe!!

comment maigrir a dit…

je ne comprends pas bien le titre ^^ mais les photos sont superbes

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails