samedi 14 avril 2012

Le Parc Kruger



vendredi 25 février 2012

Nous nous levons très tôt ce matin pour le clou du voyage : nous allons faire un safari dans le Parc Kruger. Nous y passerons la journée, et comme ce parc est aussi grand que la Corse, il est évident que nous ne verrons pas tout...

Nous avons dormi dans des lodges moins luxueuses que celles de Hluhluwé, mais tout aussi confortables, avec des douches à ciel ouvert ! Très agréables !




Les 4x4 nous attendent. Nous sommes encore les derniers (avec Nicou pas toujours décidé le matin, ce n'est pas évident d'être à l'heure). Du coup, pour ne pas que nous soyions éclatés sur 2 véhicules, Marion et Luc se dévouent pour nous laisser la place... Sympa !


Alors que nous ne sommes pas encore entrés dans la réserve, à la sortie de notre "camping", une éléphante et son petit se promènent sur le chemin... Il paraît qu'on a peut-être évité une catastrophe, elle aurait pu nous charger pour protéger son bébé !


Nous entrons dans la réserve par le Numbi Gate :




L'aventure commence. A nous les lions et les léopards !


Notre chauffeuse est une charmante jeune femme blonde, mais qui ne parle pas français. Nous devons traduire... Mon mari est très locace avec elle, c'est bizarre...
Elle nous explique les règles à respecter. Quand nous apercevons une bestiole, nous crions "stop" et elle s'arrête. Interdiction de se lever, ni d'interpeler l'animal (on ne lui dit pas "Fais un sourire !").


Dans les hautes herbes (nous sommes en été, juste après la saison des pluies), nous observons :


- des impalas



- des éléphants






dont un avec un très long...



- des impalas



- des zèbres








- des impalas




- un gnou

(s'ensuit une longue conversation entre la guide et mon mari sur les différences entre les gnous et les buffles)



- des buffles (ils ont l'air inoffensifs avec leurs cornes en formes de couettes, mais ne vous y fiez pas !)



- des koudous






- des girafes




- des phacochères



- des impalas (encore...)



Oui, les impalas, il y en a plein, mais des fauves on n'en voit pas...
On se dit d'ailleurs "quand ya impalas, lion pas là ! "

Et pourtant, nous scrutons le paysage avec toutes nos paires d'yeux... Mais la nature est très touffue.




Et puis à force, on ne s'arrête plus pour les pauvres impalas...

A midi, nous faisons une pause dans un des "rest-camps" du parc...



L'occasion pour moi de faire une petite blagounette en photographiant une peluche dans le magasin de souvenirs :




puis d'affirmer aux autres groupes : "nous, on a vu un léopard !"

L'après midi, nous rencontrons de très beaux oiseaux :








(Un martin pêcheur)








Et une famille de singes (des babouins) :





Une drôle de bête dont le nom ressemble à "livebox" :






Alors que nous étions sur le point de rentrer, je crie : "Eléphant ! Non ! Rhinoceros !"


Le 4x4 s'arrête et nous admirons une famille de rhinoceros blancs qui broute paisiblement :







Devinette : quelle est la différence entre les rhinocéros blanc et les rhinocéros noirs ?
- Ils sont gris tous les deux !
Mais leur forme est différente : les blancs sont plus larges, la tête plus basse et la corne plus longue.

Anecdote : au XVIIème siècle, les premiers colons hollandais arrivés en Afrique du sud, ont appelé cet animal « wijde », soit dans leur langue « large », faisant allusion à sa lèvre, rectangulaire et large, assez différente de la lèvre en bec de l'autre rhinocéros d'Afrique. Les Britanniques qui se sont établis au Cap, ont cru par erreur qu'ils disaient « white » soit blanc, assez proche du mot néerlandais.

C'est leur corne, composée de poils et non d'ivoire, qui est très recherchée par les braconniers pour ses vertus soit-disant aphrodisiaques. Malheureusement, à cause de cela, cette espèce est en voie de disparition. D'ailleurs, la nuit, nous avons entendu des hélicoptères... sans doute pour traquer ces chasseurs sans scrupules !

Comme c'est moi qui ai vus ces rhinos, les passagers du 4x4 me font leur commande : "maintenant, on voudrait voir des lions"...
J'affute au maximum mes yeux de lynx, mais malheureusement, aucun fauve à l'horizon !

Je serais bien restée encore quelques heures à jouer à "trouvez l'animal", mais il faut rentrer maintenant...



Dernière surprise, alors que nous avons quitté la réserve et que nous nous trouvons à quelques mètres du camping, un vieux "buffalo" est là, dans un fossé où il devait se rafraîchir...





Toute une journée au grand air en 4x4, c'est quand même un peu fatigant. Heureusement, à l'hôtel, un havre de paix nous attend...









"Elle est pas belle la vie ?"



Pendant que nous trempons, d'autres bêtes en font de même dans l'étang juste à côté :



Et ça fait du bruit en beuglant, à cette heure ci, les hippos !



Encore une journée magique passée dans ce magnifique pays...

A suivre

1 commentaire:

Bruno... a dit…

Superbe reportage...
Quand je pense que seul moi ou presque passe par chez toi!!
Ou alors les gens passent et ne disent rien!!
Pfffffff
bon de toute façon tu devais avoir un sacré bel appareil pour arriver à prendre les animaux d'aussi prés.
Un bon zoom en tout cas.
A bientôt..mais je ne passe pas à chaque fois..tu le sais...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails